La CCIAG réchauffe en été les piscines de l’agglomération grenobloise avec de l’énergie 100% renouvelable

La CCIAG gestionnaire du second réseau de chauffage urbain de France après Paris, alimente toute l’année en chaleur les principaux bassins de natation de l’agglomération avec des énergies toujours plus vertes

L’été est encore là, et les amateurs de natation peuvent exercer leur sport favori dans les nombreuses piscines de l’agglomération, chauffées par le réseau de chauffage urbain. Citons les bassins extérieurs de Doyen Gosse à la Tronche et le Centre Nautique d’Echirolles avec sa piscine de 50 mètres. Sans oublier, les bassins intérieurs de Vaucanson, du Clos d’Or, des Dauphins à Grenoble et du complexe Flottibulle à Pont De Claix.

Toute l’année, ces bassins sont raccordés au réseau de chauffage urbain et bénéficient ainsi de son mix énergétique vertueux, composé de plus de 65% d’énergies renouvelables et de récupération (EnR§R). Des énergies dé-carbonées composées essentiellement de biomasse bois et d’ordures ménagères.

Pendant les mois d’été, la valorisation des déchets ménagers issue de l’usine de valorisation énergétique (UVE) d’Athanor à la Tronche alimente l’ensemble des clients en eau chaude sanitaire, et notamment les piscines de l’agglomération.

La CCIAG, dans le cadre de sa mission de service public, développe depuis longtemps une démarche multi-énergies privilégiant des ressources locales, renouvelables et/ou récupérables, en remplacement des énergies fossiles. C’est ainsi que 100 000 tonnes de bois recyclé et de plaquettes forestières issues d’une gestion raisonnée ont été brûlées en 2016, tonnage qui a quadruplé en 8 ans. Dans le même temps, 170 000 tonnes de déchets ménagers sont valorisées en chaleur en moyenne chaque année sur les 240 000 tonnes générées par an par la Métropole.

La CCIAG accompagne la transition énergétique dans le cadre du Plan Air Energie Climat Local et s’engage à accélérer le recours aux énergies faiblement carbonées. L’objectif à l’horizon 2050 est d’augmenter encore la part d’énergies renouvelables et de récupération (EnR§R), pour atteindre 100% d’énergie verte.

Les dernières actualités

  • La CCIAG bat des records à la baisse de son taux d’émission de C02g/kWh vendu

    La CCIAG bat des records à la baisse de son taux d’émission de C02g/kWh vendu

    La valeur retenue pour la saison 2016/2017 est de 115g/kWh vendu PCI* contre 141 g/kWh en 2015/2016. Ce chiffre positionne favorablement le chauffage urbain Métropolitain par rapport aux énergies fossiles.

    * Pouvoir calorifique inférieur

  • 100 000 équivalents-logements chauffés par le réseau de chauffage urbain de la Métropole

    100 000 équivalents-logements chauffés par le réseau de chauffage urbain de la Métropole

    La CCIAG gestionnaire du second réseau de chauffage urbain de France après Paris, délivre sa chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire à 100 000 équivalents-logements* de la métropole grenobloise.

Informations réseau en ligne

Informations réseau en ligne

Pour plus d'informations appellez le :

04 76 33 56 36

6 bonnes raisons d'être client

 

6
BONNES RAISONS D'ETRE CLIENT

 

Un diagnostic d'installation et des propositions d'amélioration.


Des bilans personnalisés, des solutions techniques sur mesure et des contrats adaptés à vos besoins.


Un engagement de performance énergétique et environnementale dans la durée gage de sobriété et d'efficacité.


Une permanence téléphonique assurée jour, nuit et week-end pour une disponibilité maximale du chauffage.


Une écoute, un conseil, un accompagnement et une disponibilité maximale du chauffage.


Une sensibilisation aux bonnes pratiques d'usage.